Votre guide pour maigrir plus vite et bien
Votre partenaire pour perdre du poids

Ces plantes qui font maigrir

Avez-vous des kilos à perdre ? Passez-vous constamment d’un régime d’austérité à des périodes de débauche alimentaire ? Au lieu de vous en vouloir de ne pas être capable d’échapper à ce cercle vicieux, pourquoi ne pas essayer de recourir aux plantes ? Elles pourraient vous faciliter la perte de ce poids excédentaire.

Dans cette utilisation des plantes, il est surtout question de trouver la formule qui convient à votre cas personnel. Cependant, dans l’ensemble, toutes les plantes ayant une vieille réputation dans ce domaine donnent en général de bons résultats pour tout le monde.

Le gratteron, secret-minceur des anciens

De nombreuses herbes et plantes ont la réputation établie de longue date de faciliter la perte de poids.
Le gratteron (Galium aparine), que les Chinois appellent « Chu yang yang », est un exemple classique. Il était considéré par les anciens comme un excellent remède contre l’obésité de même qu’un bon dépuratif.
En phytothérapie moderne, le gratteron est classé comme « altératif » (modifiant les processus métaboliques), diurétique, légèrement purgatif et tonique.

Mode d’emploi
Faites une infusion en versant une tasse à thé d’eau bouillante sur une cuillère à café de gratteron.
Couvrez et laissez reposer 15 minutes ; passez et buvez – froid ou chaud – trois tasses par jour entre les repas.

Vertus amincissantes du fenouil

Le fenouil, plante potagère connue, est de plus considéré comme facilitant la perte de poids et fortifiant les yeux.
En 1657, William Coles écrivait : « Les graines, les feuilles et les racines de fenouil potager sont beaucoup employées en boissons et bouillons par ceux qui ont grossi pour remédier leur manque d’aisance et redevenir plus secs et plus minces ». John Evelyn mentionnent que les femmes de la campagne en faisaient des bouillons et des tisanes pour maigrir.
On pense que les Grecs connaissaient bien les vertus amincissantes du fenouil, puisqu’ils appelaient cette plante « marathron », dérivé de « mariano » qui signifie « mincir ».

Mode d’emploi
Ajoutez 4 cuillères à café de graines de fenouil à un litre d’eau bouillante et laissez frémir 5 minutes.
Retirez du feu, couvrez et laissez reposer 15 minutes avant de filtrer. Prenez une tasse trois ou quatre fois par jour. Si vous le désirez, faites réchauffer la tisane.

Les algues : le secours vient de la mer

L’obésité est rare chez les Polynésiens et autres populations qui consomment régulièrement des algues. Le Fucus vesiculosus est une des algues le plus connues.
En effet, le fucus est un vieux remède connu contre l’obésité probablement le meilleur. Son action sur les tissus graisseux est probablement due à sa teneur en iode et à l’association de cet élément avec la glande thyroïde.
Mais nous savons que le fucus agit aussi directement sur les cellules graisseuses. Il a un effet régulateur et bien qu’aidant à perdre du poids, il peut être pris en toute sécurité par les minces, car c’est un « normalisateur ».

Les infusions de fucus sont particulièrement gluantes et d’un goût déplaisant, de sorte que peu de gens ont le courage de les prendre. Heureusement, on peut se procurer du fucus sous forme de gélules.

La lécithine et les bourrelets

La lécithine, provenant principalement des grains de soja, devrait faire partie du régime de tous ceux qui surveillent leur poids.
La lécithine aide à contrôler la silhouette en brûlant les graisses accumulées dans les bourrelets, dont on rêve tant de se débarrasser.
Elle aide aussi à avoir la sensation d’être suffisamment nourri en mangeant moins, de sorte qu’il est plus facile de résister à la nourriture et à la tentation de grignoter entre les repas.
Il semble aussi que la lécithine aide à prévenir l’accumulation du cholestérol et l’apparition de calculs biliaires ; elle accroît l’énergie et favorise la puissance intellectuelle.

La lécithine est disponible sous diverses formes – en gélules, en granulés et en liquide – dans les magasins de produits diététiques.

Partagez...Share on Facebook11Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0
1 commentaire
  1. Bonjour,
    J’ajouterai aussi que :

    • Les plantes sont des auxiliaires peu coûteuses, mais souvenez-vous qu’elles travaillent lentement et de façon constructive.
    • Les plantes ne sont pas des drogues dangereuses. En faisant maigrir, elle ne fatiguent pas l’organisme et n’altèrent pas la santé.
    • Tout en faisant perdre du poids rapidement, certaines plantes contribuent positivement à votre état général : par exemple, elles sont dépuratives, bonnes pour les yeux, favorisent la digestion, réduisent ou empêchent l’accumulation du cholestérol, augmentant ainsi votre dynamisme tout en diminuant votre tour de taille.
Laisser une réponse