Votre guide pour perdre du poids rapidement

Maigrir avant les Fêtes en 30 jours

La période de Noël et du nouvel an, avec son enchaînement de repas caloriques, met la balance à rude épreuve. Pour ne pas avoir à se priver quand tout le monde profite, l’idéal est d’anticiper et de s’alléger un peu avant. Il vous reste 30 jours pour agir…

Les fêtes sana prendre un gramme, c'est possible !

J-30 Commencez à équilibrer vos repas

Pour ne pas laisser s’installer quelques kilos superflus, surveillez le contenu de vos assiettes et compensez rapidement les inévitables petits écarts hivernaux.

Des menus types pour vous y aider

Un petit déjeuner copieux

40 à 60 g de pain (complet ou de seigle) ou 40 g de céréales (flocons d’avoine, muesli sans sucre) ou de Cracottes sans gluten ou 3 à 4 galettes de riz ou de maïs + 1 yaourt ou fromage blanc ou petit-suisse de 0 à 20 % de matière grasse ou 30 g de fromage ou 10 g de beurre + 1 fruit frais ou une compote sans sucre ou une purée de fruits sans sucre ( sur les tartines ou dans le laitage) + 1 tranche de jambon blanc ou de blanc de poulet ou 1 œuf + 1 thé ou 1 café.

Un déjeuner complet

100 g de crudités (optionnel) + 100 à 120 g de viande maigre (plus ou moins 5 % de matière grasse) ou 120 à 150 g de poisson cuit sans matière grasse ou 2 œufs + 200 à 250 g de légumes cuits + 120 à 180 g de féculents cuits complets ou semi-complets (pâtes, riz, blé, quinoa… en évitant le pain) selon vos activités + 20 g de crème fraîche (15 % de matière grasse) ou de lait de coco ou 1 cuillère à soupe d’huile + 1 laitage nature écrémé ou semi-écrémé ou 40 g de fromage (à la place de la viande, du poisson ou de l’œuf, si pas pris le matin) + 2 cuillères à café de compote sans sucre, si besoin à ajouter dans le laitage, sinon éviter les fruits en fin de repas.

Un dîner léger

50 g de crudités (optionnel) + 80 à 120 g de viande maigre (si pas pris le midi) ou 100 à 120 g de poisson cuit sans matière grasse ou 1 oeuf + 200 à 250 g de légumes cuits + 10 à 15 g de crème fraïche (15 % de matière grasse) ou de lait de coco ou 1 cuillère à soupe d’huile + 1 laitage nature écrémé ou demi-écrémé + 2 cuillères à café de compote sans sucre, si besoin dans le laitage, sinon éviter les fruits en fin de repas. Et les féculents le soir. Une soupe bien épaisse peut remplacer les légumes cuits.

Des collations pour tenir le matin

1 fruit (frais ou compote sans sucre) si pas pris au petit-déjeuner ; l’après-midi : 1 fruit (frais ou compote sans sucre) + 120 g de fromage blanc entre 0 et 20 % de matière grasse si pas pris le midi + si besoin 1 à 2 galette de riz complet ou maïs nature ou 2 carrés de chocolat noir.

Vos boissons

Privilégiez les eaux plates et peu riches en sel (évitez les eaux gazeuses), à siroter par petites quantités, plutôt en dehors des repas, ainsi que le thé vert et les tisanes drainantes (reine-des-près, queue de cerise…). Limitez sodas, sirops et jus de fruits (sauf s’ils sont 100 % pur jus).

Cuisinez croquant et coloré pour tenir le coup

Les légumes, accompagnant des protéines (viandes maigres, poissons, céréales et légumineuses), doivent constituer la base de votre alimentation. Le problème, c’est qu’une assiette poisson blanc / chou-fleur vapeur peut sembler un peu triste. Et vous risquez d’avoir envie d’un petit quelque chose en plus pour terminer le repas ou de grignoter un peu plus tard. Pour rendre vos plats plus appétissants, donc plus satisfaisants, misez sur les couleurs et les jeux de texture : accompagnez votre poisson d’une sauce vierge light (dès de tomates fraîches avec des herbes fraîches finement ciselées) ou saupoudrez-le de quelques fruits secs concassés (amandes, noisettes, pistaches) pour une « panure » saine ; faites rapidement sauter vos légumes au wok pour conserver leur croquant, avec un peu d’ail ou de la ciboulette.
Variez également les couleurs (dans vos soupes par exemple) : poivrons rouges et jaunes, haricots verts, fleurettes de chou-fleur… Et ajoutez toujours des épices, des herbes ou un trait de jus de citron pour réveiller les papilles.
Côté fruits, pensez aux poires et pommes cuites au four ou en compotes pour changer, sans ajouter trop de sucre (1 sachet de sucre vanillé et un peu de cannelle suffisent). Enfin, profitez de la saison pour découvrir les fruits exotiques : fruits de la passion, grenade, kaki…

Des fringales, une baisse de forme ? faites une cure d’oligoéléments !

Si vous êtes fatiguée, que vous avez une petite baisse de moral… vous serez tentée de grignoter de vous consoler avec un plat plein de fromage. Pour éviter ces coups de mou, misez sur une cure cuivre-or-argent associé au sélénium en cas de fatigue physique ou de magnésium en cas de fatigue nerveuse. Enfin, les fringales de sucré peuvent s’expliquer par un manque de chrome car cet oligoélément contribue à réguler les pics de sucre dans le sang. essayez de prendre ces oligoéléments trois fois par semaine (en alternance si vous en choisissez plusieurs) sous forme d’ampoules (Oligosol, granions) ou de comprimés (Oligostim, Oligophytum), à distance des repas, en cure d’un mois minimum.

Des astuces et des conseils si vous êtes de sortie...

Le mois de Décembre est souvent chargé en sollicitations : restaurants, invitations, fêtes au bureau… avec des repas un peu trop riches (raclette ou tartiflette peuvent être au menu). Pas question de bouder ces plaisirs, autorisez-vous deux écarts par semaine, à condition de compenser.
Au restaurant, évitez l’association plat + dessert. Si vous avez très faim ou que tout le monde prend plusieurs plats, optez plutôt pour une entrée, type salade ou crudités, qui vous calera et vous évitera de grignoter du pain en attendant.
Chez des amis, accompagnez la raclette ou la tartiflette d’une bonne portion de salade verte : elle fait baisser l’index glycémique du plat en apportant des fibres, et limite la tentation de vous resservir. Lorsque vous êtes invitée, refusez le fromage pour ne pas dire non au dessert. Enfin, si vous avez fait un excès, rattrapez-le dès le lendemain, sans sauter de repas. Vous pouvez opter pour une journée « diète végétale » (Voir J-2) ou pour un repas « soupe » (+ une tranche de jambon ou un morceau de poulet + laitage).

J-15 : Préparez votre organisme

L’échéance approche. Maintenant que vous avez rééquilibré vos menus, diminuez (un peu) vos apports caloriques et commencez à préparer votre organisme à la période festive qui l’attend.

À table, réduisez les portions

Reprenez les menus types précédents, mais…

  • Diminuez les féculents entre 100 et 120 g le midi.
  • Éliminez complètement le fromage.
  • Passez à 15 g de crème le midi et 10 g le soir et 5 g d’huile midi et soir.
  • Limitez les collations aux fruits et fromage blanc à 0 % de matière grasse.

Aidez-vous d’un coupe faim naturel

Si vous avez peur d’avoir faim, car vous réduisez un peu les quantités avalées, misez sur le konjac, une plante d’origine asiatique. Elle contient en quantité une fibre, le glucomannane, qui a une grosse capacité d’absorption et gonfle dans l’estomac au contact de l’eau. résultat : elle réduit naturellement l’appétit et vous serez plus vite rassasiée. Vous pouvez en prendre 30 minutes avant votre repas du midi et du soir, environ 1 g, sans dépasser 3 g par jour ( Granions Glucomannane ; AquaLigne konjac, Vitarmonyl ; Oenobiol Activateur Minceur ; Léro Pondéal). Vous pouvez aussi utiliser en cuisine les shiratakis (gerlinéa, Gayelord Hauser, Karéléa, au rayon diététique des grandes surfaces). Il s’agit de vermicelles à base de konjac, au goût neutre, qui se cuisinent comme des pâtes mais apportent seulement 13 calories aux 100 g. Pensez-y pour compléter votre repas du midi.

Détoxifiez votre foie

La marathon des Fêtes, ça se prépare ! Votre foie va être très sollicité pendant les Fêtes. S’il n’est pas déjà surchargé, il pourra mieux travailler et digérer les gros repas à venir. Certaines plantes aident à drainer et désencombrer le foie : romarin, artichaut, pissenlit, boldo… faites par exemple une cure de tisanes de romarin, à raison de 3 tasses par jour pendant 15 jours avant Noël. Autre option : misez sur des ampoules contenant un mélange de plantes encore plus concentré (Quatuor « Bien être du foie », Superdiet ; Arkofluides confort digestif, Arkopharma). Avalez-en une midi et soir diluée dans un verre d’eau et prolongez la cure entre les deux réveillons. mettez aussi au menu les choux, brocolis, navets : ils contiennent des substances qui stimulent le fonctionnement du foie.

J-7 Mangez le plus léger possible

Conservez les mêmes menus qu’à J-15, mais cette fois, bannissez complètement les excès pour une semaine la plus « saine » possible.

Faites la chasse au gras et au sucre

Une semaine avant le réveillon, essayez d’alléger votre organisme en limitant les graisses saturées (charcuteries, plats industriels, plats en sauce…) ainsi que les sucres ajoutés (chocolat, confiserie, gâteaux, jus de fruits sucrés…), même lors des sorties. Faites plutôt le plein de fibres et de protéines : légumes, viandes blanches grillées, poissons, fruits frais ou cuits, etc.
Essayez aussi de limiter le sucre que vous ajoutez dans le café ou le yaourt du matin : en diminuant progressivement la dose, vous verrez que vous arriverez vite à vous en passer complètement. Envie de sucré ? craquez pour un ou deux carrés de chocolat noir, une poignée de fruits secs ou une compote sans sucre, histoire de ne pas vous frustrer. L’effet de cette détox sera immédiat sur la balance, mais aussi sur votre teint et votre forme !

J-2 : mettez-vous à la diète

Dernière ligne droite avant le réveillon : il faut passer à la vitesse supérieure et se serrer la ceinture pour faire de la place aux bons mets qui vous attendent !
Si vous avez suivi sans problème les conseils précédents, et vous vous sentez suffisamment en forme, tentez pendant 1 ou 2 jours une mini-détox avec une diète (presque) 100 % végétale. En revanche, le jour J, ne vous affamez pas, faites plutôt un bon repas le midi avec des protéines et des fibres qui calent, et prenez une collation vers 16 à 17 heures pour ne pas vous jeter sur l’apéritif le soir.

Les repas types pour une détox réussie

  • Matin : Un verre d’eau à jeun avec du citron pressé + thé vert ou tisane détox ou drainante + fruits frais bio ou mixés sans sucre ajouté.
  • Midi : Un plat de légumes verts cuits ou crus bio + des céréales sans gluten du type quinoa, millet, riz complet ou légumes secs + filet d’huile crue.
  • Collation : Un fruit frais bio ou une compote sans sucre ajouté + une tisane drainante ou détox.
  • Soir : Légumes cuits + un poisson blanc vapeur ou en papillote nature avec un filet de citron.

Adoptez le réflexe jus de citron

Jus de citron à jeun, rien de tel pour chasser les toxines
Avalez 1/2 jus de citron dans un verre d’eau à température ambiante, chaque matin à jeun. C’est le geste détox par excellence : il stimule le travail du foie et facilite l’élimination des toxines au cours de la journée. Une bonne manière de ne pas encrasser progressivement votre organisme et d’arriver à Noël en pleine forme.

Laisser un commentaire

Avertissement

Seul un docteur en médecine a le droit d’établir un diagnostic et de prescrire des médicaments. Les conseils pour perdre du poids contenus dans ce site ne peuvent en aucun cas de substituer à la prescription d’un professionnel de santé.