Votre guide pour maigrir plus vite et bien
Votre partenaire pour perdre du poids

Eviter de grossir en hiver

L’hiver, c’est le temps des plats gourmands, du plaisir et de la convivialité. Pourquoi tout gâcher en faisant une obsession de sa ligne ?
C’est en connaissant les règles, en déculpabilisant et en vous organisant que vous passerez un hiver exceptionnel sans prendre un gramme, voire même en perdant du poids.
Pour rester mince malgré les tentatives et le froid, trois règles primordiales sont à suivre :

Connaître les règles

La beauté du corps passe aussi par votre assiette !Mince tout l’hiver ? Oui, c’est possible, à condition de vous y mettre dès à présent et de vous y préparer véritablement. Voici quelques règles faciles à suivre pour faire fondre les kilos superflus avant et pendant la période des grands repas riches et familiaux.

Réapprendre à manger

Pour la forme comme pour le poids, il est préférable de faire au moins trois repas par jour. Sachez que vous pouvez même ajouter une collation dans la matinée ou l’après-midi si vous le souhaitez, à condition qu’elle soit réduite à un yaourt ou à une pomme.
Ne négligez pas le petit déjeuner : c’est un repas important quand on surveille sa ligne. D’ailleurs, les enquêtes montrent que les personnes qui n’en prennent pas sont plus fréquemment en surpoids. Suivez une règle simple : « Un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un dîner de mendiant » ! Sachez que les aliments ingurgités après 18 heures se stockent plus facilement. Vous devez absolument dîner, mais léger !

Ne pas sauter de repas

Se passer de déjeuner pour travailler ou éviter des calories, c’est tout sauf une bonne idée ! Car cela désorganise évidemment les apports nutritionnels, et perturbe le bon fonctionnement de l’organisme. Avec à la clé de la fatigue et une irrésistible fringale… d’où une fâcheuse tendance aux grignotages redoutables pour le bon maintien du poids. Au minimum, mangez une salade complète avec du blanc de poulet, des oeufs et des légumes. Maintenant, tout les points de restauration rapide en font. Même les rois du hamburger se sont mis aux salades. Vous n’avez donc plus d’excuses.

Soigner ses menus

Pour accommoder vos plats, pensez aux fines herbes, au jus de citron, aux épices, aux fonds de cuisson déshydratés… Pour limiter les matières grasses, sachez tirer profit du four à micro-ondes, de la marmite à pression (pour les cuissons vapeur), des poêles, des woks très à la mode, des sauteuses et cocottes à revêtement anti-adhésif. Pensez à la cuisson en papillote avec du papier sulfurisé ou aluminium.
Le weekend, faites griller sans matières grasses vos aliments au barbecue ou à la planxa. Remplacez les sauces au beurre par un filet d’huile d’olive avec ou sans citron. Limitez au maximum les farines, les plats panés à la chapelure qui retiennent les graisses. Ne mangez plus la peau grillée du poulet.

Boire beaucoup d’eau

De l’eau avant tout, pendant et entre les repas, afin d’atteindre si possible au moins 1 litre 1/2 par jour. Vous favorisez ainsi la bonne hydratation de l’organisme, et l’élimination des déchets. Si l’eau plate vous ennuie, préparez-vous des thés verts légers, des tisanes aromatisées. Craquez pour des eaux minérales aromatisées sans sucre. (cf. Boire de l’eau pour maigrir ?)

Bouger le plus possible

Il n’y a pas de recette miracle. Plus vous bougerez, plus vous brûlerez de calories. Si vous n’êtes pas sportive du tout, tout est bon pour éliminer : prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur, descendre une à deux stations de bus avant sa destination et continuer à pied, ne plus prendre la voiture pour aller acheter son journal, faire son shopping à pied. Bien entendu, si vous complétez ce programme par de la marche, du jogging, de la gymnastique, des séances de gym ou de danse sur la Wii, de la natation et/ou du vélo, ce sera encore mieux !

Varier son alimentation

Votre régime minceur sera moins monotone et plus facile à suivre si vous variez les aliments et les petits plats. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour satisfaire au mieux les besoins de votre organisme, et éviter des carences préjudiciables à votre santé. Bien entendu, surtout après les fêtes, évitez au maximum l’alcool et le pain. Remplacez votre vinaigrette à l’huile par du yaourt à 0%. Mangez de bonnes rations de protéines et de légumes verts. Limitez les viandes rouges au profit des poissons, des viandes blanches et des œufs. Limitez vos portions de féculents et remplacez-les par des légumineuses (petits pois, lentilles, pois chiche…).

Déculpabiliser

L'hiver, une bonne période pour décider de prendre soin de soi !Savez-vous que le stress fait grossir ? Nous vous le confirmons. Alors, si vous avez suivi à la lettre nos conseils de préparation, vous avez dû perdre au moins un ou deux kilos, si ce n’est plus. Vous avez donc un peu de marge. Inutile donc de vous culpabiliser.

Le temps du plaisir

L’hiver est le moment idéal pour décompresser en se laissant aller au plaisir, surtout que nos vêtements plus chauds peuvent cacher plus facilement nos petits kilos en trop qu’il sera toujours temps de perdre au printemps. Nous vivons tellement de pressions au cours d’une année à cause de nos obligations, du travail, de nos enfants, etc., qu’il nous faut un moment pour faire le vide mentalement et un peu plus le plein au niveau des calories.

Le temps de la « zénitude »

Se « laisser aller » au moment de l’hiver est nécessaire pour maintenir un bon psychisme tout au long de la prochaine année. Ainsi, la femme qui surveille la quantité de nourriture qu’elle ingurgite de peur d’engraisser hypothèque sa santé psychique pour le reste de l’année. Elle supportera moins bien le stress et sera plus susceptible de vivre des moments dépressifs au cours du changement de saison.

Le temps de l’oxygénation

L’activité physique extérieure est essentielle pour notre vivacité d’esprit. Il faut oxygéner notre cerveau pour voir clair. Cette vivacité d’esprit favorise notre capacité à nous laisser aller au plaisir. L’activité physique extérieure, au froid, fait augmenter notre métabolisme de base. Nous brûlons alors plus de calories. Cela favorise la digestion et nous permet d’avoir un bon appétit. Finalement, le contraste entre le chaud du logement et le froid de l’extérieur est source de plaisir.
Habillez-vous avec plusieurs couches de vêtements. Enlevez une couche au besoin pour ne pas avoir trop chaud. Il faut sentir le froid sur votre corps un peu au début de l’activité physique. Le froid agit comme un stimulant pour amorcer l’activité physique (on désire se réchauffer). Si vous êtes trop habillée, vous serez moins portée à être active. Moins vous serez habillée, plus intense l’effort physique sera. Par conséquent, plus vous vous sentirez bien après, plus vous aurez de l’appétit et plus vous aurez de l’énergie. Faire de l’exercice physique est, de plus, un excellent moyen de décompresser et d’éliminer toxines et tensions.

Le temps du repos et du rire

La paresse, c’est d’arrêter de penser à l’ouvrage qu’il y a à faire. Il faut vivre comme si vous n’aviez rien à faire. De temps en temps, faites le ménage et la vaisselle à la dernière minute et très rapidement. Il faut tolérer l’imperfection et le désordre relatif de votre logement. Organisez-vous pour en faire le moins possible pour vous donner le temps de vous détendre devant la télévision à ne rien faire ou tout simplement pour vous occuper de vous, vous chouchouter. Le repos est un moyen de ressourcement qui nous aide à faire le ménage dans notre tête. Vous serez ainsi plus créative lorsque vous reprendrez votre rythme habituel après l’hiver ! Profitez des feux de cheminée, des soirées en famille ou avec les copains et riez au maximum. C’est bon pour le moral et la santé !

S’organiser

Manger de tout, la clé pour combler ses besoins en vitamines et garder sa ligneL’autre façon de ne pas grossir en hiver est bien entendu d’organiser à l’avance des menus à la fois « minceur » et plus consistants. Oui, c’est possible ! Il n’y a pas que le foie gras, le boudin et les crêpes qui soient comestibles en cette saison ! Prenez les choses en main et décidez vous-même des menus qui seront servis pendant les mois les plus froids.

Les crudités font la fête à l’apéritif

En hiver, servez à l’apéritif un panier très coloré de légumes coupés en petits bâtonnets. Vous pourrez les accompagner de sauces variées au yaourt, aux épices, à la tapenade. Oubliez cacahuètes et petits feuilletés. Soyez créatifs en servant des mini brochettes de tomate et mozzarella, de crevette et de pomme fruit, de jambon Serrano et de melon.

Les soupes et potages s’invitent en entrée

Pour respecter le fameux quota des 5 fruits et légumes par jour et surtout pour dîner léger, prévoyez systématiquement une soupe de légumes frais de saison en entrée lors de votre repas du soir. Vous verrez, vous serez plus vite calée ensuite et pourrez même vous contenter d’un simple potage comme menu du soir, si vous souhaitez perdre quelques kilos superflus. À vous les poireaux, navets, choux, fenouils, champignons, truffes et autres légumes de saison !

Les crustacés, coquillages et poissons en vedette

Pourquoi toujours des viandes lourdes et des volailles grasses en hiver ? Pourquoi toujours des sauces ? À vous les crustacés, coquillages et poissons. pensez aux huîtres en entrée. Faites griller des moules, des praires et des gambas. Craquez pour des noix de Saint-Jacques toutes fraîches accompagnées de timbales de légumes du soleil. Et pourquoi pas en plat de résistance pour des dîners plus gastronomiques un beau bar ou un turbot, une daurade ou un Saint-Pierre ? Autant de poissons très fins qui régaleront vos convives et vous permettront de vous peser dès le lendemain sans faire la grimace !

Les paniers de fruits en dessert

Toutes les idées à base de fruits sont les bienvenues : salades mélangées, tuiles aux fruits rouges, terrines de fruits, fondues… Le tour est joué ! Vous trouverez même dans les rayons surgelés de vraies merveille pauvres en calories. L’hiver est aussi une période idéale pour trouver de beaux fruits exotiques qui vous changent du quotidien : mangues, papayes, fruits de la passion, etc.

Vous avez tout bien compris ? Alors, profitez de ces périodes hivernales, pour prendre du bon temps et faire des choses agréables avec ceux que vous aimez. C’est bien connu, quand on se sent bien, qu’on est bien accompagné et très occupé, on n’a plus envie de grignoter !

Partagez...Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0
2 commentaires
  1. Bonjour,
    Cet article reprends les points clés à absolument mettre en place ! Merci !
    J’ajouterai qu’une activité sportive est assez recommandable, à la fois pour la silhouette mais aussi pour le moral.
    Et pour les fruits… attention quand même au moment de la journée pendant lequel vous les consommerez. Les fruits sont sucrées, du sucre naturel, certes, mais toujours sucrées.
    David

    • Bonjour David et merci pour ton commentaire.
      Les besoins quotidiens sont de 1 900 Cal pour les femmes et 2 400 pour les hommes. Une pomme, une poire apportent environ 50 Cal. Le raisin est un peu plus sucré que les autres fruits et la banane un peu plus calorique, environ 80 Cal. Mais cette différence est minime, comparée aux apports de la journée.
      On peut donc consommer sans problème tous les fruits, même la banane, dans le cadre d’un régime.
      Et même si l’on préconise de consommer 5 fruits et légumes par jours, en manger 2 c’est déjà très bien et ce à n’importe quel moment de la journée.

Laisser une réponse