Votre guide pour perdre du poids rapidement

Boire de l’eau fait maigrir ?

Ce que nous buvons est aussi important que ce que nous mangeons. L’eau, sans conteste la meilleure des boissons, délivre pléthore de minéraux et d’oligoéléments indispensables à notre santé; Particulièrement en été où la déshydratation nous guette.

L’eau ne se mélangeant pas à la graisse, la première n’a jamais éliminé la seconde.
Donc définitivement, boire de l’eau ne fait pas maigrir. Mais elle peut donner un vrai coup de pouce !

Pourquoi c’est si bien ?

Il faut boire 1 litre 1/2 d’eau par jour pour accentuer l’amaigrissement. La consommation régulière d’eau est indispensable pour différentes raisons :

  • On fractionne ses apports en eau. Un petit peu régulièrement, c'est mieux que beaucoup d'un coup !Hydrater l’organisme :
    L’eau représente 60% de notre poids total. Ainsi le corps d’une femme de 50kg est composé de 30kig d’eau. C’est un constituant essentiel et un besoin vital puisque, si l’on meurt de faim au bout de 30 jours, on meurt de soif au bout de 3 jours !
  • Drainer les déchets :
    Par la perte de poids, donc la combustion des graisses, d’une part, et la forte quantité de protéines ingérées d’autre part, un grand nombre de déchets est déversé dans le sang, que seule la prise d’eau pourra épurer.
  • Faciliter une perte en volume :
    On constate que si le régime aimentaire est associé à une consommation importante d’eau, il se produit une perte de poids importante et une perte en centimètres stimulante.
    Spontanément ou par habitude, certaines personnes limitent la consommation d’eau, voire la suppriment, pensant pouvoir ainsi mincir. Par compensation réactionnelle l’organisme, qui redoute ce manque, va aprendre à économiser l’eau, la stockant de plus en plus. Il y a alors rétention d’eau. Logiquement, une prise d’eau importante va combattre le phénomène, libérant l’organisme de ce stress.

Quelle eau boire ?

Voici une question souvent formulée.
Il semble que, sauf problème d’hygiène, l’eau du robinet est la plus indiquée parce que mieux équilibrée, et moins onéreuse. Si l’eau du robinet n’est pas appréciée (par crainte ou par goût), on pourra consommer :

  • les eaux de source : librement parce qu’aussi équilibrées que l’eau du robinet,
  • les eaux minérales : avec prudence, car les eaux minérales, qui ont des dosages spécifiques, ont des actions physiologiques précises pas toujours indiquées à long terme. Si l’on opte pour les eaux minérales, il faut les varier régulièrement.

On évitera aussi les eaux gazeuses, qui, outre leur forte teneur en sel, favorisent la dilatation de l’estomac et sont donc à l’encontre du but recherché (le but étant de « rétrécir » l’estomac pour limiter l’appétit).

Quand boire ?

Nombreuses ont été les versions sur le fait de boire à tel ou tel moment de la journée.
Boire pendant le repas ne fait ni maigrir, ni grossir. La seule conséquence est que l’eau ingérée en mangeant, dilue le bol gastrique et accélère la vidange de l’estomac, donc le retour de la sensation de faim. Il est préférable pour cette raison de boire plutôt entre les repas.
En fin de soirée, la prise d’eau est fortement recommanfée puisque pendant le sommeil, la position allongée favorise la diurèse.

Il est important de remarquer que l’on parle d’un litre à 1 litre 1/2 d’eau.
Café, thé, infusions ne sont pas inclus dans cette quantité.

Vrai ou faux ?

Il faut boire un litre et demi d’eau par jour

Vrai. En fait, pour fonctionner de manière optimale, notre corps a besoin de 2,5 litres d’eau par jour afin de compenser les pertes hydriques dues à la transpiration, à l’évaporation au niveau de la bouche, à l’urine et aux selles. mais il n’est pas nécessaire de boire autant car les aliments que nous absorbons contiennent tous de l’eau. À commencer par les fruits et les légumes, véritables champions (96 % dans le concombre, 93 % dans les tomates) suivis par les viandes et les poissons encore gorgés de 65 % à 70 % d’eau. Même le fromage, avec environ 50 % dans un camembert et 35 % dans l’emmental, contribue à nous hydrater !
Si le régime alimentaire est équilibré, boire 1 à 1,5 litre par jour suffit au long de l’année. Mais il faut en avaler davantage en période estivale, surtout quand on fait du sport car une déshydratation, même minime, induit des effets délétères, notamment sur le cerveau : la concentration baisse, l’humeur dérape et la mémoire flanche.

Boire à table fait grossir

Faux.Contrairement aux idées reçues, boire de l’eau lors des repas ne fait pas plus grossir que boire entre les repas fait maigrir. Sinon la soupe de légumes ne serait pas conseillée aux personnes en surpoids. L’eau est neutre d’un point de vue calorique. Au contraire même, elle peut servir de coupe-faim. Ingurgiter un grand verre d’eau juste avant de manger provoque une distension de l’estomac qui accélère la sensation de satiété. Une étude américaine de l’université Virginia tech a ainsi clairement montré que boire en début de repas facilitait le suivi et l’efficacité des régimes hypocaloriques. Les bénévoles qui se sont prêtées à l’expérience ont perdu en moyenne 5,4 kilos en douze semaines, contre moins de 3,3 kilos pour les autres.

Comment savoir si on boit suffisamment ?

Le plus simple est de noter chaque verre consommé (200 ml environ) et de surveiller la couleur de ses urines. Si on boit insuffisamment, elles se concentrent, donc foncent rapidement. Vous pouvez aussi télécharger sur votre tablette ou smartphone l’application gratuite « Mon bilan hydratation« , réalisée avec le concours du Dr jean-Michel lecerf, chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille.

Les eaux gazeuses facilitent la digestion

Vrai. naturellement pétillantes ou gazéifiées en usine, elles renferment du gaz carbonique dissout qui se transforme en bulles à l’ouverture de la bouteille. Anti-acides, elles apaisent les aigreurs d’estomac et assurent une meilleure digestion, quelle que soit la taille des bulles.

Elles sont cependant déconseillées aux personnes aux intestins fragiles ou atteintes de colopathies, dans la mesure où elles peuvent générer des spasmes intestinaux.

Attention, beaucoup d’eaux gazeuses sont aussi riches en sodium. Mais ce n’est pas le cas de toutes. Le Perrier par exemple, est peu minéralisé.

Les eaux bicarbonnées sont à limiter en cas d’hypertension

Il y a polémique… les eaux minérales bicarbonatées sont souvent chargées de sodium : 1,7 g/l pour la St-Yorre et 1,2 g/l pour la Vichy Célestins par exemple. En cas d’hypertension importante, d’œdème, d’insuffisance cardiaque ou de traitement à la cortisone, où un régime sans sel est préconisé, mieux vaut être prudent. Certaines études suggèrent, certes, que le bicarbonate de sodium n’a pas le même effet sur le système cardio-vasculaire que le chlore de sodium (le sel de table). Mais, il ne serait pas anodin non plus.

3 commentaires
  1. Merci pour ces rappels. Ce sont principalement le calcium et le magnésium de l’eau qui lui apportent ses vertus détoxifiantes. Les quantités recommandées sont 300mg de Calcium et 80mg de Magesium par litre d’eau.

  2. Est-ce que de l’eau naturellement aromatisée (Nestlé Pure life, par exemple) est déconseillée ? Merci !

    • Pour les eaux aromatisées, on distingue trois types :

          Les eaux qui ne contenant ni sucre ni édulcorant, elles peuvent donc être consommées à volonté ;
          Celles sans sucre mais édulcorées. Certes, d’aucun apport calorique mais les édulcorants entretiennent le goût du sucre ;
          Et enfin les eaux aromatisées peu sucrées à en limiter la consommation voire les éviter.

Laisser un commentaire

Avertissement

Seul un docteur en médecine a le droit d’établir un diagnostic et de prescrire des médicaments. Les conseils pour perdre du poids contenus dans ce site ne peuvent en aucun cas de substituer à la prescription d’un professionnel de santé.