Votre guide pour perdre du poids rapidement

Comment perdre du poids durablement ? Question de bon sens !

S’il y a bien une question qui revient souvent chez les personnes en surpoids c’est comment maigrir.
La réponse est pourtant évidente ! En connaissant le but et les moyens : le but étant d’être en accord avec soi-même, et non de ressembler aux mensurations standardisées, le moyen étant de connaître les relations de son corps avec les aliments et donc de bien utiliser ces derniers.

Les 10 règles à adopter pour maigrir

Le bon régime est celui qui vous apprendra comment maigrir sans reprendre après

Comment perdre du poids : les 10 règles à respecter

Fondre, c’est possible, mais le véritable enjeu, c’est de ne pas reprendre. Il suffit d’adopter ces bons réflexes…

  1. Répartition : Il faut savoir répartir en 3 repas.
    Si le petit déjeuner est inexistant (ou presque), l’organisme travaille à vide. Il s’ensuit alors une fatigue certaine et une compensation réactionnelle lors des autres repas.
    Il est indispensable d’absorber au petit déjeuner :

    • pain (glucides),
    • lait ou yaourt ou fromage blanc (calcium),
    • beurre (lipides).

    On peut éventuellement y ajouter un fruit (vitamines).

  2. Grignotage : Il faut bannir le grignotage.
    Grignoter ne satisfait que ponctuellement et fatigue l’organisme maintenu en phase de digestion. De plus les aliments grignotés généralement fournissent un nombre de calories important.
  3. La faim : En cas de faim on peut avoir recours aux yaourts nature et fromage blanc à 0% ou 20% de matières grasses, que l’on agrémente avec un édulcorant. On peut aussi consommer des légumes crus (mais cela n’est pas très agréable). Le verre d’eau peut aussi calmer la faim.
  4. L’équilibre du repas : Il est fondamental de consommer à chaque repas protides, lipides, glucides, vitamines et calcium. C’est à cette condition que l’on pourra perdre du poids dans les meilleures conditions physiques et psychologiques.
    On ne saurait trop insister sur l’importance de l’équilibre. Certains régimes se prétendant miracles proposent des repas totalement déséquilibrés qui créent des carences et donc une perte de poids plus inquiétante que réjouissante.
    D’autre part, une alimentation sélective met plus facilement l’individu en dehors du cercle social ou familial, ce qui est regrettable puisque l’approche affective est fondamentale.
  5. Sauter un repas : Sauter un repas est une grave erreur. L’organisme qui souffre de ce manque d’approvisionnement stockera davantage les éléments énergétiques lors du repas suivant.
    Ainsi, beaucoup de gens ont pris du poids parce qu’ils ne se nourissaient qu’une fois par jour. Avec un tel rythme, le moindre écart est sanctionné par une reprise de poids. Il est important de faire au moins 3 repas par jours.
  6. L’eau : Il faut absolument conserver l’habitude de boire 1 litre 1/2 d’eau par jour afin de maintenir l’organisme en forme.
    Boire suffisamment va permettre de garder une silhouette plus fine, un corps ferme et hydraté, une peau fraîche.
  7. Le sel : Il ne faut pas supprimer abusivement le sel.
    En parralèle avec l’eau, le sel est généralement craint. S’il est vrai qu’il « fixe » l’eau, il reste néamoins indispensable aux échanges d’eau de nos cellules.
    Il ne doit être supprimé que sur avis médical, s’il y a un problème pathologique (on peut le supprimer dans le cas d’hypertension, maladies cardiaques ou rénales).
    Pour mincir il faut limiter le sel pour favoriser la diurèse et parce qu’il excite l’appétit, mais en aucun cas le supprimer, sous peine de provoquer des carences.
  8. Prendre le temps de manger : Même si la ration est peu importante, il est fondamental de macher correctement.
    En effet, manger vite ne calme pas l’appétit, car la satiété ne survient que quelques minutes après le début du repas. Couper les aliments en petits morceaux, macher, et marquer une pause entre 2 bouchées, permet de calmer l’appétit. Cela est d’autant plus important si l’on prend son repas avec quelqu’un qui mange beaucoup (on évitera ainsi de se resservir).
  9. Se donner la peine de cuisiner : Pour qu’un régime alimentaire soit poursuivi, il faut qu’il soit agréable. Le menu viande grillée, légumes bouillis ne satisfait pas longtemps le palais et de ce fait est rapidement abandonné.
    Modifier son alimentation c’est aussi s’intéresser à une nouvelle façon de cuisiner (voir recettes).
    On pourra ainsi conserver le plaisir de manger, car suivre un régime à contre coeur, c’est déjà le vouer à l’échec. Si l’on est convaincu des bienfaits de la diététique, on en fera une mesure familiale. Alors l’effort sera plus facile parce que partagé avec les autres, qui en bénéficieront.
  10. Appércier la nouvelle façon de se nourrir : Décider de perdre du poids n’est pas une action ponctuelle. C’est la détermination de changer profondément de corps et donc d’esprit.
    Trop de personnes considèrent encore un tel régime comme une contrainte passagère. Sauf quelques cas exceptionnels, le problème de poids est à considérer toute sa vie.
    Il faut donc l’envisager de façon positive et non punitive. Vu ainsi, il sera beaucoup plus facile à accepter.
    Lorsque la discipline personnelle devient quotidienne et automatique, le but est atteint, il n’est plus question que de temps.
11 commentaires
  1. Bonjour,
    Les 10 règles sont pas mal. Mais comment maigrir quand on vit chez ses parents ? Ce n’est pas facile de les appliquer surtout quand on est des Antilles !

  2. Oui, et comment maigrir quand on a eu 2 grossesses, pris beaucoup de poids, qu’on est débordée et on a pas la force de se prendre vraiment en main ? Régime, privation, frustration, moi ça me fait rentrer en déprime, mais mon poids aussi.

    • C’est le chat qui se mord la queue en fait. On n’est pas bien donc on mange, et comme on mange on est pas bien !
      Moi aussi j ai eu deux grossesses , même si ce n’est pas ça qui m a fait le plus grossir. J’ai commencé un régime en suivant ses principes, enfin à peut près, et sans faire exprès (je viens de découvrir la page 🙂 ) et ça marche !
      Il y a une page sur facebook, où on se soutient toutes, c est vraiment super. Faut juste être prête dans sa tête et motivée.

  3. Bonjour, je pense que la pratique régulière d’une activité physique contribue énormément à se maintenir en forme et à perdre du poids.

  4. Toutes ces informations sont excellentes. Mais tu sembles avoir oublié la pratique du sport. C’est très important et même si Nadine n’a pas oublié de le mentionner dans son commentaire, cela ne m’empêche pas d’en parler également. Je ne le dirai jamais assez : à toutes celles qui ne savent pas comment perdre du poids, sachez que la pratique du sport et une alimentation saine et équilibrée sont les clés pour une perte de poids efficace et sur le long terme.
    Cordialement, Miguel.

  5. Les 10 règles sont bien pour des personnes qui on leurs chez soi. Mais comment entamer un régime pour perde vraiment du poids quand on est encore chez ses parents et encore aux études ?

    • Bonjour Amélie,
      A ton âge, il est interdit d’entreprendre un régime. On préfère plutôt la méthode du rééquilibrage alimentaire qu’un régime qui ne fera que priver ton corps des bons aliments nécessaires à son bon fonctionnement et à sa croissance.
      Et même si l’on n’est pas responsable de ce que l’on met dans son caddie ou de ce que l’on mange, il faut déjà commencer par :

      • bannir les mauvaises habitudes alimentaires (grignotage, réduire ses apports en sucres et graisses,…) et éviter les fast-food et autres boissons gazeuses qui ne feront qu’entretenir le goût au sucré sans un vrai apport nutritionnel. Bref, il faut faire preuve de bon sens et manger de tout, selon ses envies, et en quantités raisonnables.
      • Adopter une activité sportive régulière : marche à pied, jogging, vélo (ça ne coûte rien).
    • Bonjour Amélie,
      Comme Admin, je te conseille de ne pas suivre de régime : face à la privation, notre métabolisme a tendance à ralentir afin de s’économiser et de faire des réserves dès que l’alimentation redevient abondante.
      C’est la raison pour laquelle les personnes qui ont suivi de nombreux régimes ont plus de mal à perdre des kilos les années passant. Au contraire, les kilos reviennent de plus en plus vite !

      Évites de te concentrer sur ton poids surtout si tu n’as que quelques kilos à perdre, ne te pèse pas quotidiennement, manges de tout raisonnablement, évites de grignoter et bouges le plus souvent possible. La perte de poids sera, certes, longue mais sécurisée et durable.

  6. Attention à ne pas « mal » mincir ! Une grande variation de poids peut entraîner une distension des fibres de la peau, cause première de l’apparition des vergetures. Rosées ou blanches, ces vergetures strient la peau et la rendent irrégulière. À ces vergetures peuvent s’ajouter les capitons responsables de « l’effet peau d’orange ».
    Comment perdre du poids sans cellulite ni vergeture et redessiner sa silhouette ? Il est nécessaire, lors d’un régime, de surveiller sa peau au même titre que son alimentation afin d’éviter toutes traces disgracieuses. Chouchoutez-vous ! Appliquez des crèmes amincissantes qui ressemblent davantage à des soins pour le corps, tant par leur texture (plus agréable, moins collante) que par leur composition très complète.

  7. Bonjour,
    Moi, par expérience, j’ai tendance à prendre du poids quand je stresse mais je retrouve vite mon poids d’avant lorsque les choses se calment.

    • Bonjour,
      Si certaines personnes ont tendance à maigrir sous l’influence du stress, le plus souvent, il fait grossir.
      Il existe en fait deux sortes de stress : le stress aigu ponctuel, qui dicte notre instinct de survie, et le stress chronique (ou oxydatif), qui peut avoir une mauvaise influence sur le poids. En agissant sur le système hormonal, notamment sur la sécrétion de cortisol (une hormone), ce stress provoque en effet une élévation de la glycémie. Parallélement, le cortisol envoie des messages au cerveau incitant à manger des aliments très gras et/ou très sucrés, ou à grignoter. L’insuline dans l’organisme (suite à l’élévation de la glycémie) s’empresse alors de stocker ce que l’on ingurgite sous forme de gras, en particulier dans la région abdominale. En outre, le cortisol interfère sur le long terme avec les hormones de croissance, conduisant à une diminution de la masse musculaire au profit de la masse grasse !

Laisser un commentaire

Avertissement

Seul un docteur en médecine a le droit d’établir un diagnostic et de prescrire des médicaments. Les conseils pour perdre du poids contenus dans ce site ne peuvent en aucun cas de substituer à la prescription d’un professionnel de santé.